Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Split : 5 infos que vous ignoriez sur le film de M. Night Shyamalan (Vidéo)

19 janvier 2020 à 16h55 Par Aurélie AMCN
M. Night Shyamalan s'est inspiré d'une histoire vraie
Crédit photo : Universal Pictures

Le film « Split » retrace l’histoire de Kevin, un jeune homme atteint de troubles dissociatifs et qui présente 23 personnalités. À l’occasion de la diffusion du film à la télévision, voici cinq infos que vous ignoriez sur les coulisses du tournage.

Split est un thriller réalisé de M. Night Shyamalan. L’acteur James McAvoy incarne le rôle principal, celui de Kévin, un jeune homme atteint de troubles dissociatifs et qui présente 23 personnalités différentes. Trois ans après sa sortie au cinéma, le film débarque sur le petit écran, ce soir, à partir de 21 heures sur TF1. À cette occasion, nous vous proposons de découvrir cinq anecdotes sur les coulisses du film.

1 - La prestation de James McAvoy est époustouflante dans Split. Mais l’acteur n’était pas le premier choix de la production. En effet, à l’origine, M. Night Shyamalan souhaitait recruter Joaquin Phoenix (Joker) qu’il connaissait très bien puisque les deux hommes avaient déjà travaillé ensemble auparavant. À défaut de trouver un accord, c’est finalement James McAvoy qui a obtenu le rôle. « C’est le personnage le plus complexe qu’il m’ait été donné de composer, je me demandais si James comprendrait ce à quoi j’allais le soumettre. Il a parfaitement compris et c’est un acteur extrêmement audacieux », a confié le réalisateur. Sans regret, donc.

2 – Le film a été tourné à Philadelphie, dans l’état de Pennsylvanie (Etats-Unis). Une ville chère au cœur du réalisateur puisqu’il y est né. D’ailleurs, tous ses films ont été tournés là-bas. Une condition géographique qui lui a permis de respecter son « petit » budget sans empiéter sur ses inspirations.

3 – Pour écrire son scénario, M. Night Shyamalan s’est inspiré de ses cours de psychologie à l’Université de New York, mais aussi de Billy Milligan, un Américain arrêté pour viol à la fin des années 70s et jugé non-responsable de ses crimes à cause de son trouble dissociatif de l’identité. Il a littéralement été fasciné par ce fait divers.

4 – James McAvoy devait porter 23 costumes différents représentant les 23 personnalités de son personnage. Mais vous n’aviez certainement pas remarqué le point commun de tous ces costumes : la coupe de cheveux. Un détail évident, pourtant. « Je ne voulais pas de styles de coiffures ou de perruques compliqués. Son crâne rasé offre une toile de fond neutre où seules les expressions de son visage vous informent du passage d’un alter ego à un autre », a précisé M. Nigh Shyamalan.

5 – Chacune des personnalités de Kévin correspond à une couleur, comme le précise la décoratrice du film, Mara LePere-Schloop : « Ce sont des personnages hyperboliques et nous avons beaucoup discuté de l’utilisation d’une nouvelle couleur avec l’émergence de chaque personnalité ».