Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Stationnement à Bordeaux : les policiers aussi se mobilisent

09 février 2018 à 11h40 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : wikimedia

Les policiers de Bordeaux demandent à pouvoir bénéficier d’un abonnement spécifique pour pouvoir stationner devant le commissariat.

Les habitants ne sont pas les seuls à se plaindre de la hausse des tarifs de stationnement depuis le 1er janvier à Bordeaux. Les policiers ont manifesté ce vendredi midi devant le commissariat pour demander la mise en place d’un abonnement professionnel. Sur le même principe que l’abonnement résident, celui-ci serait réservé aux salariés qui travaillent dans le centre-ville. Il leur permettrait de se garer devant leur lieu de travail sans avoir à remettre des pièces dans l’horodateur toutes les deux heures.  « La journée de stationnement revient aujourd’hui à 90 euros, explique Sylvain Charenat, secrétaire départemental du syndicat Alliance Police. » Si les policiers avaient jusqu’à présent un accord tacite avec la police municipale, le stationnement est maintenant géré par une société privée. « Des collègues ont déjà été verbalisés. À 30 euros l’amende et 90 euros la journée de stationnement, le pouvoir d’achat des policiers est mis à mal. D’autres salariés sont dans le même cas que nous. Nous ne demandons pas forcément la gratuité mais à pouvoir bénéficier d’un abonnement. »

Une pétition qui circule au sein de l’hôtel de police a déjà recueilli plus de 700 signatures.

Ce n’est pas la seule revendication des policiers qui demandent également la gratuité des transports en commun. Depuis un an, les agents sont autorisés à porter leur arme en dehors de leur service. « Les inciter à prendre les transports en commun pour rentrer chez eux permettrait d’assurer la sécurité des usagers puisque le policier pourrait intervenir à n’importe quel moment, poursuit Sylvain Charenat.» La mesure est déjà mise en place en région parisienne.