Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Taillan Médoc : les travaux de la déviation vont se poursuivre

18 février 2020 à 07h30 Par Laure Deville
20 000 véhicules empruntent chaque jour le centre du Taillan Médoc dont une grande majorité de camions.
Crédit photo : redaction wit fm

Le tribunal administratif de Bordeaux a finalement rejeté ce lundi le recours déposé par deux associations mobilisées contre ce projet vieux de plus de trente ans.

« C’est un soulagement, un sentiment de justice. »

Ce sont les mots d’Agnès Versepuy, maire du Taillan Médoc, quelques minutes après avoir appris la décision du tribunal administratif de Bordeaux.  Ce  recours au projet de déviation du Taillan Medoc avait été déposé par deux associations NaturJAlles et France Nature environnement. Le tribunal a rejeté ce lundi  la requête en référé.

Les travaux qui n’ont pas été stoppés et vont donc se poursuivre. Agnès Versepuy précise qu’elle ne sera soulagée que quand elle roulera enfin sur cette déviation.  Ce nouvel axe permettra de désengorger le centre ville du Taillan qui voit passer chaque jour 20 000 véhicules.

Du côté des associations à l'initiative du recours, la décision a  du mal à passer. « Je pense que si l’affaire avait été jugée hors de la Gironde, la décision aurait été différente ». Martine Leblond présidente de NaturJalles ne compte pas en rester là. « Nous sommes dans notre rôle de lanceurs d’alerte, les décisions sont prises pour des projets politiques, il nous semble nécessaire de continuer notre travail. »

Les associations se laissent quelques jours pour décider de la suite à donner à leur action. Elles ont quinze jours pour entamer une nouvelle procédure.