Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Trains de l'enfer en Nouvelle-Aquitaine : près de 2.500 voyageurs bloqués

31 août 2020 à 10h27 Par Nicolas Bourboin
Le trafic des trains reste impossible ce lundi entre Bordeaux, Tarbes et Hendaye.
Crédit photo : Pixabay

Plusieurs centaines de passagers de la SNCF ont connu, la nuit dernière, une fin de vacances absolument cauchemardesque dans notre région, restant bloqués parfois jusqu'à 15H dans une dizaine de TGV. La faute à une série d'incidents électriques.

Une dizaine de TGV se sont retrouvés bloqués sur la ligne SNCF entre Dax et Bordeaux la nuit dernière. La compagnie ferroviaire a connu des incidents électriques en cascades qui ont occasionné une pagaille incroyable sur les voies avec des retards pouvant aller jusqu'à 15H. Pour certains voyageurs, partis ce dimanche après-midi, la galère n'a pris fin qu'en milieu de matinée ce lundi. Dans le TGV 8538, par exemple, un millier de passagers ont été transbordés en fin de nuit dans un autre train à destination de Bordeaux, pour ensuite pouvoir rejoindre Paris.

Des voyageurs entre colère et inquiétude

Immédiatement les réseaux sociaux ont été inondés de messages de ces "victimes du rail". A l'image de celui de Harry An : "Les gens sont fatigués, ont faim, soif. Pas d’info, incident sur incident, pas de train d’échange. Tableaux d’affichage éteints pour cacher la misère #cauchemardTGV852 ». Rapidement aussi l'inquiétude a gagné les passagers, dénonçant l'impossibilité de descendre des trains et la promiscuité forcée en pleine épidémie de Covid 19. D'autres dénonçaient l'absence évidente de distanciation et le non-port du masque après plusieurs heures d'attente et d'exaspération.

Un remboursement à hauteur de 300%

Face aux tensions engendrées par cette situation inédite, le ministre chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a immédiatement réagit. « La SNCF remboursera les billets à hauteur de 300 % » selon lui.

Trafic suspendu jusqu'à ce mardi matin entre Bordeaux, Hendaye et Tarbes

Selon la direction de la SNCF, le trafic ne pourra pas reprendre avant ce mardi matin sur les lignes Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Tarbes. De nombreuses réparations et un diagnostic complet du réseau doivent être effectués, les infrastructures ayant été endommagées.