Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un Bordelais va à Londres pour porter la voix des livreurs Deliveroo

14 octobre 2019 à 08h00 Par Florence Jaillet
Ils étaient 3 à avoir déjà parcouru un millier de kilomètres à vélo en septembre jusqu'à Paris. Les discussions n'ont rien donné.
Crédit photo : Florence Jaillet

Avec un autre de ses collègues, il prend l'avion ce lundi pour porter les revendications nationales des coursiers auprès de la direction britannique de la compagnie.

C'est une nouvelle étape pour se faire entendre de la direction de Deliveroo. Un livreur bordelais, accompagné d'un collègue lyonnais, se rendent à Londres ce lundi, pour se faire entendre.

Les livreurs dénoncent une nouvelle tarification entrée en vigueur en juillet dernier, et qui fait substantiellement baisser leurs revenus, à moins de travailler beaucoup plus. 

Ils réclameront le retour d'un "tarif minimum par course décent et fixe"(4,50 euros au lieu de 2,60 euros actuellement), la remise en place systématique des primes, l'affichage de la distance réelle avant d'accepter une livraison ou encore l'organisation officielle d'un "corps représentatif de coursiers avec un réel pouvoir de négociation".

Ils étaient trois à avoir rallié Paris à vélo au mois de septembre pour porter ces revendications à la direction nationale. Au terme d'un millier de kilomètres et huit villes traversées, ils n'ont pas obtenu gain de cause. Ils l'avaient promis, la prochaine étape serait le siège de la start-up, en espérant cette fois-ci trouver une oreille plus attentive et de réels changements.

Une pétition a été mise en ligne. Elle a déjà recueilli plus de 64 000 signatures. Une cagnotte pour les soutenir financièrement est toujours en place.