Un maire autorise les commerces non-alimentaires à rester ouverts dans sa ville... symboliquement

WIT FM
Le maire de Migennes s'oppose à la fermeture des petits commerces non-alimentaires.
Crédit: © Benjamin Smith / Wikimedia Commons

30 octobre 2020 à 10h00 par Etienne Escuer

Alors que le confinement est en vigueur depuis ce vendredi 30 octobre en France, le maire de Migennes dans l'Yonne, a pris un arrêté pour autoriser les commerçants non-alimentaires à rester ouverts. Une initiative purement symbolique...

Les commerces non-alimentaires obligés de fermer avec le confinement ? C’est non, pour le maire de Migennes, commune de l’Yonne. Ce dernier a pris un arrêté jeudi 29 octobre pour les autoriser à rester ouverts. Une décision qui se base, selon François Boucher, sur le fait « que les rayons non-alimentaires et non-essentiels des supermarchés ne sont pas fermés, que cette non-fermeture entraîne une rupture d’égalité de traitement entre les supermarchés et les petits commerces, et que cela crée une pratique déloyale ».





L’élu a donc décidé d’autoriser les commerces non-alimentaires de sa ville « à rester ouverts à compter du 30 octobre à 0h00 et ceci jusqu’à ce que l’égalité de traitement soit rétablie ». Un arrêté toutefois plus symbolique qu'autre chose, le décret du gouvernement ayant la priorité sur les arrêtés municipaux. L’initiative fait en tout cas le buzz sur les réseaux sociaux, avec déjà plusieurs milliers de partage ce vendredi matin.