Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Un traitement prometteur en cours de test à l’AP-HP

28 avril 2020 à 11h10 Par Mikaël Livret
L'essai n'en est qu'à ses débuts mais semble prometteuse selon les chercheurs.
Crédit photo : Philippe LOPEZ / AFP / HOPITAL TENON ASSISTANCE PUBLIQUE - HOPITAUX DE PARIS

La phase de test n’est pas encore terminée mais déjà les chercheurs de l’AP-HP en charge de l’étude nourrissent de l’espoir face au coronavirus.

Un réel espoir de traitement. Testé depuis deux semaines sur une cinquantaine de patients, un médicamente est très prometteur. Cette molécule au nom barbare de Tocilizumab permettrait d’éviter l’inflammation des cellules qui conduisent de nombreux malades du Covid-19 en réanimation.

A l'hôpital de Tenon, à Paris, une cinquantaine de patients atteints du Covid-19 ont reçu ce traitement, dans le cadre d'un essai clinique mené par l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP). Les premiers résultats sont prometteurs. Certains malades sont même rentrés chez eux, raconte dans Le Parisien Gilles Pialoux, patron de l'unité d'infectiologie.

Comment ?

« Le Covid-19 provoque parfois une réaction excessive du système immunitaire. Cette réponse exagérée peut conduire au décès. Un peu comme une gomme qui effacerait trop fort et finirait par trouer le papier. Le tocilizumab vient diminuer cette réponse immunitaire, il calme l'orage. C'est en quelque sorte le paratonnerre », schématise l’infectiologue.

Ce n’est pas le remède miracle mais il éviterait l’aggravation des symptômes pour les patients placés en réanimation. L’étude, encourageante, se poursuit pour avoir plus de données significatives, précise l’AP-HP.