Vaccination pour tous : top départ, mais il va falloir s'armer de patience

WIT FM
Crédit: CC BY GilPe

31 mai 2021 à 7h40 par Iris Mazzacurati

Fini les critères d'âge ou d'état de santé : à partir d'aujourd'hui, toute personne de plus de 18 ans sera éligible à la vaccination contre le Covid-19, "étape clé" pour éviter un rebond de l'épidémie alors que les restrictions s'allègent peu à peu.

Les candidats doivent néanmoins s'armer de patience.

Avec "28 millions de personnes adultes éligibles à la vaccination et non vaccinées" pour "en moyenne 500 000 rendez-vous disponibles chaque jour", la plateforme Doctolib a prévenu qu'il ne pourrait pas répondre à toutes les demandes au regard du "nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna".

Le nombre de patients en réanimation sous la barre des 3 000

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés a continué sa décrue dimanche, celui des patients dans les services de réanimation passant sous la barre des 3 000, selon les données de Santé Publique France, avec 2 993 patients pris en charge, contre 3 028 la veille.

C'est la première fois depuis fin janvier que ce chiffre est aussi faible, après s'être maintenu autour de 6 000 entre la mi-avril et le début mai, au plus fort de la troisième vague.

Au total, 16 775 malades du Covid étaient hospitalisés dimanche en France (dont 199 admis au cours des dernières 24 heures), contre 16 847 la veille.
Il faut cette fois remonter à fin octobre, en pleine ascension de la deuxième vague, pour retrouver un nombre aussi bas.

8 541 nouvelles contaminations ont par ailleurs été comptabilisées dimanche, contre 10 675 la veille et 9 704 dimanche dernier.

Du côté de la vaccination, 25 431 357 personnes ont reçu au moins une injection (soit 38% de la population totale et 48,4% de la population majeure), parmi lesquelles 10 777 150 personnes ont reçu deux injections (soit 16,1% de la population totale et 20,5% de la population majeure).



(Avec AFP)

I