Article sponsorisé

Que peut-on espérer pour les Girondins cette saison ?

GIRONDINS
Crédit: PIXABAY

27 août 2021 à 7h00 par VG Publireportage

Les supporters historiques d'un des plus grands clubs de France, les Girondins de Bordeaux, ont eu un été mouvementé. D'abord au plus bas avec la menace de rétrogradation, le projet de Gérard Lopez est venu sauver un des piliers de la première division.

Avec un nouveau propriétaire et depuis peu, un nouvel entraîneur, l'heure est à l'optimisme. La reconstruction du club n'en est qu'à ses prémisses. Ainsi, Gérard Lopez a évoqué une première partie du projet. L'objectif pour les deux premières années est donc de retrouver la première partie de tableau en championnat. Si cela s'avère faisable, l'objectif est déjà grand. La troisième année, le cap serait mis sur les places européennes. Un beau projet donc sur le papier. Mais comment va donc procéder le nouveau président pour remplir ses propres objectifs ?

GIRONDINS
GIRONDINS
Crédit: GIRONDINS

Un Président qui maîtrise les codes

La première pièce maîtresse du nouveau projet est son président lui-même. Parfois controversé, l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois et ancien président de Lille connaît le monde du football par cœur. On peut espérer qu'à l'heure des tractations secrètes, des bluffs et des contacts avec les joueurs, il saura user de ses connaissances et de ses réseaux. Les différents mercatos sont de véritables parties de cartes. Or, imaginer un joueur espérant remporter la mise à une table, sans connaître les rouages et les règles du poker est illusoire. Dans une Ligue 1 qui a vu une nouvelle ère s'ouvrir avec des présidents étrangers et malins, à l'image de Pablo Longoria, le président de l'OM, les bons coups vont être de plus en plus difficiles à négocier. Et c'est là que doit intervenir Gérard Lopez, dénichant des joueurs solides à moindre coût.

Car, dans ce renouveau, il ne faut pas oublier le pan financier. Si le club a frôlé la catastrophe, c'est bien à cause d'une mauvaise gestion financière, même si l'aspect sportif n'a pas aidé. Mais déjà, le président s'active pour assainir les comptes et proposer un autre système. Le problème est plus grave et systémique malheureusement. En effet, bon nombre de clubs de Ligue 1 finissent leur année à perte. Un modèle de gestion qui semble plus ressembler à une fuite en avant.

Le président de Bordeaux a affirmé vouloir rompre avec les mauvaises gestions passées tout en redorant le blason sportif du club qui stagne dans le ventre mou du championnat depuis plusieurs saisons. Si l'on attend encore pour se prononcer sur la gestion financière, les premiers mouvements pour transformer le club sportivement n'ont pas tardé.

GIRONDINS
GIRONDINS
Crédit: GIRONDINS

Un entraîneur aussi réputé que surprenant

La première recrue et non des moindres n'est autre qu'un nouvel entraîneur. La surprise fut assez grande, car Vladimir Petković était à la tête de la sélection helvétique depuis plus de sept ans. Avec l'exploit au dernier Euro et l'élimination de l'équipe de France, rien ne le prédestinait à un départ. Et pourtant le voilà ! Même si la carrière de l'entraîneur en club n'est pas extraordinaire avec plusieurs expériences ratées, il jouit tout de même d'une excellente réputation.

Il faut dire que son style de jeu est très offensif et demande beaucoup d'efforts aux joueurs. Un cocktail qui plaît en général aux supporters. Si l'on ajoute à cela l'excellente évolution de la sélection suisse et son expérience à la Lazio de Rome, on peut croire que le natif de Sarajevo aura les épaules.

Profil atypique, celui qu'on surnomme le "Docteur" parle six langues, une force dans le monde du football. Mais surtout, il a passé une formation de psychologie et une autre d'assistant social. Son approche est donc profondément "humaine", il est réputé pour être un entraîneur très proche de ses joueurs, à l'écoute, et profondément humain.

Quand on connaît les difficultés qui ont traversé le club et qui ont déteint sur le vestiaire, c'est une excellente stratégie développée par Gérard Lopez. Plus que des soucis physiques ou techniques, la cohérence de l'équipe est ce qui manquait le plus la saison passée.

GIRONDINS
GIRONDINS
Crédit: GIRONDINS

Plusieurs clubs sont en chantier

Avec une restructuration de fond en comble, la priorité n'est pas forcément au mercato et quelques bonnes affaires suffiront pour commencer à reconstruire peu à peu le jeu et l'équipe.

Le renouveau des Girondins de Bordeaux intervient au meilleur moment. Après la terrible gifle qu'a reçue la Ligue 1 toute entière avec le fiasco Mediapro, plusieurs clubs commencent une reconstruction salvatrice. Le championnat possède des mastodontes, des légendes qui font le socle du football français.

Bordeaux en fait évidemment partie, espérons donc que ce projet sera le bon. Pour le club comme pour le football français. Une première partie de tableau pour cette première saison ? On le souhaite, mais cela ne sera pas facile.

I