Statue recouverte de blanc à Bordeaux : il s’agissait d’un moulage

statue
La statue avait été découverte recouverte de blanc lundi matin
Crédit: CC Jefunky

14 septembre 2021 à 18h16 par Diane Charbonnel

La Ville de Bordeaux a annoncé ce mardi qu’elle avait retiré sa plainte déposée lundi après avoir découvert que la statue à l’effigie de Modeste Testas sur les quais avait été en partie recouverte de blanc. Il s’agissait en fait d’un moulage effectué par un étudiant en art, sans autorisation.

Il ne s’agissait pas d’un acte malveillant. La mairie de Bordeaux a annoncé ce mardi que la dégradation commise sur la statue de Modeste Testas, esclave africaine, disposée sur les quais, était en fait un moulage effectué par un étudiant en art.

La statue avait été découverte, lundi matin, en partie recouverte de blanc. De nombreux Bordelais s’étaient indignés pensant qu’il s’agissait d’un acte raciste.

DE son côté, la mairie de Bordeaux avait déposé plainte. Une plainte qui a désormais été retirée puisque l’étudiant a fait savoir « qu’aucune motivation raciste n’avait dicté cette action ».

L’étudiant n’avait pas reçue d’autorisation de la Ville pour réaliser son moulage.

I