Distribution des bracelets en Gironde suspendue

terrasses restaurant
le projet n'aura duré que 24 heures
Crédit: CCo- photo d'illustration

20 août 2021 à 6h26 par Laure Deville

L’idée du syndicat de l’hôtellerie et de la restauration, UMIH 33, a du faire face à la polémique. Le projet est repoussé.

Aussitôt lancé aussitôt suspendu.

Le projet lancé par l’UMIH 33 n’aura tenu que 24 heures. Le président, Laurent Tournier, a, en effet, annoncé mettre entre parenthèses son idée.

Le but de ce bracelet était de permettre à des clients réguliers de ne pas présenter leur pass-sanitaire plusieurs fois par jour dans un même établissement. L’idée était de le proposer notamment à des personnes en demi-pension ou pension complète. « Il ne s’agissait pas de remplacer le pass- sanitaire », martèle le président de l’UMIH. Le projet avait été acté avec l’accord de la Préfecture.

Face à la polémique, les bracelets resteront au chaud encore un peu. L’UMIH va prendre le temps d’expliquer sa démarche. 20 000 bracelets auraient dû être distribués.

 

I