Crédit immobilier : les conditions d'accès se compliquent

WIT FM
Les taux immobiliers restent bas mais les banques demandent des dossiers de plus en plus complets.
Crédit: pixabay

15 décembre 2020 à 13h24 par Laure Deville

Les taux sont encore très bas mais les banques ont resserré les conditions pour obtenir un crédit immobilier

Avec la crise de Covid, vous envisagez peut-être de changer de logement. Attention, les taux des crédits immobiliers restent bas, en revanche les conditions d’accès ont été revues. Elles sont indépendantes de la période de covid. En effet, le Haut Conseil du Service financier a mis en place de nouvelles règles pour les banques. Cela concerne notamment le taux d’endettement qui ne doit pas dépasser les 33%.

Avec la période Covid d’autres contraintes sont mises en avant, notamment le chômage partiel.  « Le chômage partiel ne sera pas pris en compte de la même façon si vous êtes restaurateur, prof de sport ou que vous travaillez dans le bâtiment », nous explique Cédrik Valite de la société « Vivons courtier » en Gironde. Les banques sont aujourd’hui un peu plus dur et un peu plus regardantes sur les dossiers. « Aujourd’hui, un dossier sans apport ni épargne cela ne passe pas, il y a un an c’était le cas ». En moyenne, un apport doit être à hauteur de 10% du prix.

Pour les primo-accédants, l’achat aujourd’hui est donc plus difficiles. Il faut que le taux d’endettement ne dépasse pas les 33% « Un primo-accédant jeune, avec peu d’épargne et un domaine d’activité très impacté par le COVID aura du mal à défendre son dossier en banque. », nous précise Cédrik Valite.

Les taux d’emprunt en cette période restent très bas. Sur 20 ans, ils se situent en moyenne entre 1,05 et 1,30. Sur 25 ans, entre 1,30 et 1,70.

I