Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Des malfaçons détectées sur deux réacteurs de la centrale nucléaire de Blaye

18 septembre 2019 à 16h55 Par Florence Jaillet
C'est l'Autorité de sûreté nucléaire qui devra déterminer si les réacteurs doivent être mis à l'arrêt.
Crédit photo : Wikimediacommons - Image d'illustration

EDF a confirmé aujourd'hui que 6 de ses 58 réacteurs sont victimes de problèmes de conformité des soudures sur des générateurs de vapeur.

Six centrales nucléaires sont concernées par des malfaçons en France, selon EDF ce mercredi. Des déclarations qui viennent confirmer les révélations de l’Autorité de sûreté nucléaire la semaine dernière. Et parmi ces réacteurs, deux se situent à la centrale du Blayais, les numéro 3 et 4. Le problème porte sur des pièces de soudure des générateurs de vapeur. Des pièces nouvelles pourtant, changées entre 2014 et 2015.

EDF estime toutefois que les réacteurs peuvent continuer à tourner sans risques et qu’une intervention immédiate n’est donc pas nécessaire. Mais c’est l’Autorité de sûreté nucléaire qui peut ou non décider d’un arrêt d’exploitation si la sécurité des installations est en jeu.

Un accident sur un générateur de vapeur aurait des conséquences importantes. De l'eau contaminée pourrait se retrouver dans l’enceinte des réacteurs.