Gironde : les Ford ne lâchent rien

WIT FM
Crédit: Wikimediacommons

6 juillet 2018 à 13h56 par Florence Jaillet

Une vingtaine de salariés a fait irruption ce matin en plein Conseil de Bordeaux Métropole.

Les Ford ont mené une opération coup de poing ce matin en faisant irruption au Conseil de Bordeaux Métropole. Une vingtaine de salariés de l’usine de Blanquefort ont chanté et déployé une banderole où l’ont pouvait lire « Non à la fermeture, sauvons les emplois ». 

Une délégation a été reçue par Alain Juppé qui a expliqué ne pas avoir le pouvoir d’influencer l’entreprise, qui lâche le site girondin. L'ancien candidat à l'élection présidentielle, syndicaliste à la CGT et salarié de l'usine, Philippe Poutou, a lu ce matin une lettre qui vient d’être envoyée au préfet et au gouvernement, qui critique l’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis de Ford et réclame le maintien de l’activité sur le site.

 

I