Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde : un jeune de 16 ans tué dans un accident

16 octobre 2017 à 12h10 Par Diane Charbonnel

Un nouvel accident de la route mortel a eu lieu le week-end dernier en Gironde. Un adolescent de 16 ans a été tué.

L’accident s’est produit un petit peu après 22h samedi soir, à hauteur de Saint-Savin, dans le Blayais, sur la RD115. Une voiture a fait une sortie de route et est venue percuter un mur. Cinq jeunes se trouvaient à bord du véhicule. Ils roulaient en direction de Bordeaux pour passer la soirée à la Foire aux plaisirs.

Sous la violence du choc, trois personnes ont été éjectées de la voiture. Parmi elles, un adolescent de 16 ans. Les pompiers n’ont pas réussi à le ranimer. Le jeune homme est décédé sur place. Les deux autres victimes ont été gravement blessées. Elles ont été héliportées en urgence vers le CHU de Bordeaux.

Une enquête ouverte

Les gendarmes tentent maintenant de connaître les circonstances exactes de l’accident. Ils cherchent à savoir si une vitesse excessive ou l’alcool pourraient être en cause. Une enquête a été ouverte. D’autres éléments devraient permettre d’en savoir un petit plus sur ce drame dans les prochains jours. Dans tous les cas, le lieu du drame est connu pour être particulièrement accidentogène. Selon nos confrères de Sud Ouest, les riverains avaient déjà signé une pétition pour dénoncer les excès de vitesse sur cette portion de route limitée à 50 km/h. C’était en 2015. Depuis, des radars pédagogiques ont été installés. La mairie assure ne rien pouvoir faire de plus.

Accident de tram

Un autre accident grave s’est produit en Gironde le week-end dernier. Un homme de 54 ans a dû être transporté en urgence au CHU de Bordeaux après avoir été renversé par un tram de la ligne A. L’accident s’est produit à hauteur de la station Jean Zay à Cenon vers 20h15.

Déjà fin septembre, une femme d’une soixantaine d’années avait été percutée par un tram à hauteur de Mérignac. Elle avait succombé à ses blessures quelques heures après avoir été admise à l’hôpital.