Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le cuisinier de l'Ehpad de Ribérac continue sa grève de la faim

28 février 2018 à 16h02 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

Anthony Lavergne est mobilisé depuis lundi dernier devant l'établissement, de jour comme de nuit.

Il entend ainsi dénoncer le manque de moyens alloués aux maisons de retraite. Un manque de moyens humains et financiers qui a forcément des répercussions sur le bien-être des résidents et le travail des personnels de ces établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Le gréviste de la faim a été reçu par la direction de l'établissement. Il a ensuite rencontré lundi la direction locale de l'Agence régionale de santé, afin de lui exposer ses doléances. L'institution se serait engagée à adresser un courrier pour exposer directement la situation à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Anthony Lavergne attend beaucoup de cette démarche. Il estimera avoir fait son devoir une fois cette lettre rédigée et envoyée. A l'origine, il comptait camper 15 jours devant l'hôpital de Ribérac, pour alerter, même s'il est conscient que sa démarche ne sera pas forcément suivie d'effets.

Il a reçu le soutien de ses collègues, des résidents et de leurs familles, et même de riverains venus en nombre le soutenir depuis le début de sa mobilisation, et ce, malgré le froid.