Légende du football, Diego Maradona est mort

WIT FM
Diego Maradona lors du match pour la paix en octobre 2016.
Crédit: FILIPPO MONTEFORTE / AFP

25 novembre 2020 à 16h45 par AL

L'ancien footballeur argentin Diego Maradona est mort. Il avait 60 ans.

Triste nouvelle. Après le décès de la légende du rugby Christophe Dominici hier, l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football disparaît à son tour. Ce mercredi, Diego Armando Maradona est décédé des suites d’un arrêt cardiaque à son domicile près de Buenos Aires, selon de nombreux médias argentins tels que Clarin et La Nacion. Les nombreuses équipes de secours qui se sont rendues sur place n'ont pu le réanimer. Il avait 60 ans.

Une récente hospitalisation

Le 11 novembre dernier, Diego Maradona avait pourtant pu rentrer chez lui suite à huit jours d'hospitalisation. En effet, il avait été opéré pour de l'anémie et de la déshydratation. Un scanner avait alors révélé la présence d'un hématome sous-dural, une poche de sang formée sous la boîte crânienne. Si son opération avait été réalisée le lendemain avec succès, l’ancien numéro 10 avait néanmoins connu des difficultés liées à un syndrome d'abstinence, en lien avec sa consommation d'alcool et de somnifères, justifiant la durée plus longue d'hospitalisation.

Une carrière hors norme

"J'ai deux rêves : disputer la Coupe du monde et la gagner", déclarait-il alors à l'âge de douze ans. Aujourd'hui entraîneur du Gimnasia la Plata, il réalisera son rêve en 1986, au Mexique, lors d'un Mondial palpitant. Il sera décisif à dix reprises (cinq buts, cinq passes) en sept rencontres. Son match contre l'Angleterre, en quarts de finale, restera quant à lui dans les annales, faisant de Diego Maradona une véritable légende. En effet, il marquera d'abord de la main (geste qu'il a qualifié de "Main de Dieu") avant de dribbler toute l'équipe adverse. Un but qui a été sacré par la suite comme le plus beau du XXe siècle par la FIFA en 2002. Le mythique joueur argentin a également été élu meilleur joueur de l'histoire des Coupes du monde par le Times, devant Pelé et Beckenbauer.

I