Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Mérignac : il tire sur les clients d’un bar depuis sa fenêtre

03 octobre 2017 à 09h52 Par Diane Charbonnel

Un homme de 51 ans a été interpellé le week-end dernier après avoir tiré sur les clients d’un bar pour les faire taire. Deux personnes ont été blessées.

Il n’était pas tout à fait 21h lorsque les faits se sont produits vendredi dans le secteur de Mérignac-Soleil. Les clients d’un bar discutaient tranquillement lorsqu’ils ont entendu trois détonations. Selon Sud Ouest, ils n’ont pas tout de suite réalisé ce qu’il venait de se passer, pensant d’abord qu’il s’agissait de pétards. Ils venaient en réalité de se faire tirer dessus. Un jeune homme s’en est aperçu en voyant du sang couler sur ses vêtements. Deux personnes ont été blessées, dont une très légèrement. La seconde s’est vue prescrire 10 jours d’incapacité totale de travail après avoir été touchée au bas ventre.

Le tireur rapidement interpellé

Il n’aura pas fallu longtemps aux policiers arrivés sur place pour localiser le tireur présumé. Après l’audition des témoins, les forces de l’ordre ont réussi à retrouver le suspect à son domicile, dans le quartier. Il a été placé en garde à vue et interrogé par les enquêteurs. L’homme de 51 ans a tout de suite avoué les faits et a expliqué avoir tiré à une trentaine de mètres des clients. Selon lui, il aurait fait feu sans viser personne. Il n’avait pas l’intention de blesser ou de tuer. Il voulait simplement faire cesser le bruit.

Ce soir-là, il serait rentré seul chez lui après un dîner au restaurant avec sa femme et son fils. C’est au moment de se coucher qu’il aurait été incommodé par le bruit qui provenait du parking. Il aurait alors pris sa carabine 22 long rifle pour tirer sur le groupe de clients depuis sa fenêtre. L’arme a d’ailleurs été retrouvée à son domicile par les enquêteurs.

L’homme a été déféré au parquet dimanche. Une information judiciaire a été ouverte. Le quinquagénaire est mis en examen pour violences volontaires et blessures avec arme. Il a été placé en détention provisoire.