Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Miss France 2018 : Miss Aquitaine se prépare

20 novembre 2017 à 10h14 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : tf1.fr

Les 30 candidates à l’élection de Miss France se sont envolées dimanche matin pour la Californie. C’est aux Etats-Unis qu’elles se prépareront pour l’élection qui se déroulera le 16 décembre prochain.

C’est une superbe expérience qui commence pour les 30 candidates à l’élection de Miss France. Une belle aventure qui ne sera malgré tout pas de tout repos. Les filles se sont envolées dimanche matin de l’aéroport Charles-de-Gaulle, direction la Californie. C’est aux Etats-Unis qu’elles prépareront l’élection cette année. Déjà la semaine dernière, les candidates s’étaient toutes retrouvées à Paris pour la traditionnelle séance photo dans un grand studio de la Plaine Saint-Denis avant de se présenter sur le plateau du journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut sur TF1.

En Californie, les filles vont pouvoir profiter du soleil pour faire des photos en maillot de bain. Elles devront aussi réaliser leur fameux test de culture générale.

Elles resteront une dizaine de jours aux Etats-Unis avant de rejoindre Châteauroux où elles réviseront notamment les chorégraphies. Ce sera la dernière étape avant l’élection du 16 décembre.

Cassandra Julia, Miss Aquitaine

Du haut de ses 18 ans, Miss Aquitaine a bien l’intention de représenter au mieux la région. Cassandra Julia, originaire des Landes, est en BTS esthétique. Pour se préparer à l’élection de Miss France, elle a dû mettre entre parenthèses ses études. Elle n’a pas une minute à elle depuis qu’elle a été élue Miss Aquitaine le 7 octobre dernier. « C’est une préparation à temps plein, explique la jeune fille. Il y a de la préparation physique et mentale avec mon coach notamment. »

Les candidates travaillent leur respiration mais pratiquent aussi beaucoup de sport pour évacuer leur stress. Elles sont également amenées à rencontrer du public. « J’ai fait des foires, j’ai fait beaucoup de photos et d’interview pour m’habituer à aller à la rencontre des gens, poursuit Cassandra. » Une première expérience qui peut parfois s’avérer difficile. « C’est vrai qu’on peut très vite se retrouver entourée de beaucoup de personnes qui vous demandent des photos ou des autographes. On peut avoir du mal à réaliser mais pour ma part, je ne trouve pas ça si compliqué. »

Cassandra ne veut pas se mettre trop de pression. « Je me dis que de pouvoir participer à Miss France est déjà énorme. Quelque soit le résultat, je suis ravie d’en être arrivée là. »