Nouvelle-Aquitaine : et si le confinement était l'occasion de lâcher prise" avec nos enfants ?

WIT FM
"Plus on vit les choses avec beaucoup de détente, plus on relativise, et plus tout le monde se porte
Crédit: Pixabay - Image d'illustration

13 avril 2021 à 11h14 par Florence Jaillet

Les injonctions sont nombreuses en cette nouvelle période de confinement, où nous n'avons parfois pas le choix de jongler entre travail à la maison et éducation des enfants.

Nous sommes repartis pour une troisième confinement ! Peut-être n’avez-vous pu faire garder vos enfants comme vous le souhaitiez pendant cette période et que vous devez travailler chez vous. Pas facile avec des enfants. Nous sommes tentés de les mettre devant les écrans pour les occuper et nous libérer du temps.


Une mesure qui s’avère parfois contre-productive, qui exacerbe, après coup, leur excitation et qui les empêche d'être attentifs. Bien sûr, nous n'avons pas forcément le choix, mais nous pouvons, parfois, essayer d'autres méthodes, comme nous l'a confié ce mardi 13 avril, sur notre antenne, Héloïse Junier, docteur en psychologie spécialiste du jeune enfant : "Ce que l'on peut faire, évidemment, c'est limiter les écrans le plus possible, le soir pour ne pas altérer le sommeil et le matin, pour ne pas épuiser toute leur batterie d'attention. On peut leur proposer de faire des jeux à proximité de l'adulte. Les enfants, quel que soit leur âge, ont besoin qu'on les regarde, que l'on soit attentifs. Alors, sortir une grosse boîte de jeux un peu nouvelle, pour faciliter leur attention, leur intérêt, à proximité de nous quand on sera en train de travailler, est une option. C'est un moindre mal pour combiner les besoins de l'enfant et les besoins de travailler de l'adulte".




Pour le podcast de cette semaine, j’ai répondu à deux de vos questions taboues sur le site Les pros de la petite enfance.... A tout de suite de vive voix ! �x"� Héloïse


Publiée par La psy contre-attaque sur Samedi 10 avril 2021


Peut-être est-ce justement le moment de lâcher prise en tant que parents... Pour Héloïse Junier, "on se met beaucoup beaucoup de pression. On doit travailler, on doit s'occuper des enfants, et lâcher prise permettra aux parents de se dire qu'ils ne sont pas parfaits, que leurs enfants ne sont pas parfaits. Tout finit par passer. Toutes les problématiques que l'on rencontre dans la petite enfance, d'autorité, d'alimentation... finissent par passer, naturellement. Donc je pense qu'en tant que parent, plus on vit les choses avec beaucoup de détente, plus on relativise, plus on fait preuve d'humour au quotidien et peut-être plus tout le monde se porte bien. C'est un cercle vertueux".


Retrouvez tout plein d’astuces et de tranches de vie dans la BD "Ma vie de bébé" écrite par Héloïse Junier et illustrée par Christophe Besse, qui vient de paraître aux éditions DUNOD.