Info locale

TBM : les syndicats veulent des garanties pour la sécurité des agents

17 mai 2019 à 16h08 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Laure Deville

Les syndicats étaient reçus hier en préfecture sur les questions de sécurité. Lundi, ce sera par leur direction.

Les syndicats de Kéolis, qui ont organisé lundi une journée de grève dans les transports en commun de l’agglomération bordelaise, étaient reçus hier en préfecture. Il s’agissait de demander de meilleures conditions de sécurité, après la dernière agression d'un conducteur de tram le 5 mai dernier à l’arrêt Porte de Bourgogne.

Les syndicats ont notamment demandé que le nombre de policiers de l’unité spéciale des transports collectifs soit revu à la hausse, alors que le trafic et le nombre de voyageurs sont en constante augmentation.

Ces questions seront abordées lors du prochain Comité des transports urbains le 3 juin, qui réunira les services préfectoraux, la police, la gendarmerie, la justice, des représentants des collectivités et des transporteurs, mais pas les syndicats.

Lundi, ces derniers seront, cette fois, reçus par leur direction.