Bordeaux : des familles expulsées d'une résidence au Grand Parc

Squat Grand Parc
Les policiers ont fini par évacuer les 21 familles déjà présentes.
Crédit: Wit FM - C.E

6 septembre 2022 à 16h23 par Clara Echarri

La tentative d'ouverture de squat au Grand Parc a été stoppée par la police hier. Les familles présentes ont été évacuées.

Elles ont finalement été expulsées ! Les 21 familles qui occupaient la résidence Emile Counord, dans le quartier Grand Parc à Bordeaux, ont été sommées par la police de quitter les lieux hier soir. Le bâtiment était inoccupé depuis trois ans, 22 autres familles devaient également rejoindre celles déjà sur place. 
 
C'est la deuxième expulsion en deux semaines pour certaines personnes, qui avaient déjà été délogées le 25 août dernier d’un premier squat. Les associations présentes hier soir y ont cru jusqu'au bout, mais en vain. Pour Christina, à la tête de l'association Petit Carreau, l'expulsion est un drame pour la cinquantaine d'enfants sur place : 
"Je demande que ces enfants aient un toit. Vivre dans une voiture et aller à l'école, ou vivre dans la rue et aller à l'école...je pense qu'on est en train de commettre un crime". 
 
Alex, lui, est en colère. Contre la préfecture, qui ne propose pas de solution de relogement. Mais aussi contre les bailleurs, ici CDC Habitat. 
"Ils nous tiennent le discours habituel des bailleurs qui disent 'on allait faire quelque chose dedans, ça allait être super, on est là pour aider les familles'... Le bâtiment est vide depuis trois ans mais 'il y allait avoir quelque chose'...". 
 
La CDC Habitat a indiqué par communiqué qu'ils considéraient l'immeuble "impropre à l'habitation". 
L’une des propriétaires de la résidence a justement déposé plainte. C'est cette plainte qui a entrainé l'expulsion, puisque la police a pu constater en flagrance l'introduction dans les lieux.
Squat grand parc 2
Une cinquantaine d'enfants avaient investi les lieux.
Crédit: Wit FM - C.E