Info locale

Gironde : Après Bègles et Parempuyre, Le Haillan s’attaque aux pesticides

05 novembre 2019 à 11h31 Par Diane Charbonnel
Tous les agriculteurs du Haillan seraient déjà engagés dans des démarches environnementales. Photo d'illustration.
Crédit photo : Pixabay

La maire du Haillan vient de prendre un arrêté pour interdire l’usage des pesticides dans sa commune.

Une troisième commune de Gironde a décidé de s’attaquer aux pesticides. Après Parempuyre et Bègles, la maire du Haillan vient également de prendre un arrêté municipal pour interdire l’usage de tous les produits phytomarceutiques contenant du glyphosate, ou d’autres substances chimiques, dans sa commune. La première édile a expliqué, à nos confrères de Sud Ouest, vouloir avant tout soutenir les maires de Bègles et de Parempuyre puisque les quatre agriculteurs du Haillan seraient déjà engagés dans des démarches environnementales.

Cet arrêté municipal, comme celui de Parempuyre, risque très probablement d’être annulé par la préfecture.

En octobre dernier, la préfecture de la Gironde avait demandé à la maire de Parempuyre de retirer son arrêté, pris fin août, pour interdire l’usage des produits phytopharmarceutiques à moins de 100 mètres des habitations et des espaces publics dans la commune. La préfecture avait estimé  que les mesures concernant l’utilisation de ces produits ne relevaient pas du maire, mais des ministères de l’Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique. L'élue a malgré tout décidé de maintenir son arrêté au risque de voir l’affaire portée devant le tribunal administratif.