Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Le premier contraceptif masculin pourrait être sur le marché d’ici six mois

29 novembre 2019 à 17h00 Par A.L.
Ce premier contraceptif masculin consiste en une piqûre directement dans les testicules.
Crédit photo : Pixabay

Oublier votre pilule est malheureusement devenue une habitude ? Et si c'était désormais aux hommes de prendre une contraception ? Conçu en Inde, un contraceptif masculin dont les résultats sont très encourageants, pourrait voir le jour dans six mois.

Avis à toutes les femmes qui en ont marre d'oublier leur pilule : un nouveau mode de contraception encore jamais vu va peut-être bientôt voir le jour... Et cette fois, c'est les hommes qui devront y penser ! Plus de cinquante ans après l'arrivée de la pilule contraceptive féminine, le premier contraceptif masculin pourrait arriver sur le marché d'ici quelques mois. Alors que la pilule masculine est toujours à l'étude, une injection contraceptive mise au point en Inde pourrait en effet être disponible au premier semestre 2020. Une première à l'échelle mondiale quand on sait que pour éviter d’avoir des enfants du coté masculin, il faut encore se contenter du préservatif ou de la vasectomie qui est malheureusement très radicale.

Une piqûre dans les testicules

Baptisée RISUG pour "Reversible Inhibition of Sperm under Guidance" ("Inhibition réversible de spermatozoïdes sous surveillance" en français, ndlr), cette méthode consiste en une injection directement dans les testicules, sans anesthésie générale, précise le quotidien Hindustian Times dans son édition du 19 novembre dernier.

Comment ça marche exactement ? Selon le média anglophone, ce nouveau procédé développé depuis les années 1970 contient un polymère appelé styrène anhydride maléique qui a pour effet d’inhiber temporairement la production de spermatozoïdes. Une technique qui serait ainsi pleinement efficace pendant 13 ans, avant de s'estomper avec le temps. "Le produit est prêt, il ne manque plus que l'approbation finale du contrôleur général des médicaments d'Inde, a déclaré à Hindustan Times le docteur RS Sharma, scientifique au Conseil indien de la recherche médicale, comme l'a relayé Slate. D'autre part, si son efficacité est de longue durée, le contraceptif peut être annulé à tout moment à l’aide d’une autre piqûre qui rendrait à l’homme la totale fonctionnalité de son sperme. En somme, une prouesse de génie !