Je veux aider

Téléthon : les premiers traitements arrivent

06 décembre 2019 à 09h00 Par Iris Mazzacurati
Téléthon, les premiers traitements arrivent
Crédit photo : AFM Téléthon

L’année dernière, la collecte du Téléthon avait rapporté 85,8M d’euros à l’association française contre les Myopathies (AFM). Un chiffre à battre les 6 et 7 décembre.

Sous les slogans « Vaincre la maladie » et « innover pour guérir », AFM-Téléthon collecte des dons pour financer les recherches et les traitements contre les maladies génétiques neuromusculaires principalement, mais aussi d’autres maladies génétiques rares.

Le premier Téléthon date de 1987, mais l’association française contre les Myoapthies qui est derrière, elle, existe depuis 58. Si au début les dons finançaient la seule recherche, aujourd’hui les premiers traitements, la thérapie génique notamment, arrivent !! On tient le bon bout, mais ce n’est pas finit.

En 2018, 88% des recettes de l’AFM provenait de la générosité publique, dont 80% (85,8M d’euros) du Téléthon.


Alors, comment continuer à aider ? Par le don évidemment, mais pas seulement… L’association a besoin d’un maximum de bénévoles. Vous pouvez par exemple coordonner ou organiser une animation au moment du Téléthon avec votre familles, vos amis ou même votre boulot.
Vous pouvez aussi devenir e-bénévole et créer, grâce à vos réseaux sociaux, votre propre collecte en ligne. Il y a plein de façon de contribuer.

Cette année, le parrain de l’AFM-Téléthon est l’acteur Jean-Paul Rouve. Il sera aux côtés des près de 200 000 bénévoles mobilisés partout en France durant le week-end du téléthon.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur afm-telethon.fr

Retrouvez cette séquence en podcast